Road-trip au Mexique : Eté 2018 – Partie 3 | Péninsule du Yucatan 1/2

Hello tout le monde,

On se retrouve comme promis pour la troisième et dernière partie de mon voyage au Mexique. Je vous parle aujourd’hui de la péninsule du Yucatan et plus précisément aujourd’hui on découvre l’état de Campeche et une partie de celui du Yucatan qui est taaaaant connu au Mexique.

La péninsule du Yucatan est composée de 3 états qui sont l’état de Campeche, du Yucatan et du Quintana Roo. Le plus connu étant bien évidemment celui du Yucatan car de nombreux sites archéologiques de temples Maya s’y trouvent et c’est notamment dans cet état que vous pourrez voir Chichen Itza, une des 7 merveilles du Monde.

Pour introduire cet article je voudrais juste vous faire part de mon avis sur ces états grâce à ce que nous avons pu voir et vivre là-bas. L’état de Campeche est moins riche d’histoire que d’autres états au Mexique et m’a semblé plus « résidentiel » si on peut dire. Mais pour autant je l’ai apprécié. Il est intéressant d’y passer et de se balader dans les villes de cet état pour en découvrir l’atmosphère et se sentir un peu plus mexicain. Pour ce qui est de l’état du Yucatan, j’ai moins aimé. Etant l’état le plus connu du Mexique par sa culture très développée grâce à ces nombreux sites archéologiques, il est donc très touristique. Américains, asiatiques, et européens affluent et sont présents sur tous les sites du Yucatan (vous me direz c’est normal puisque ce sont là où les sites majeurs sont regroupés) mais cela enlève du charme aux visites et à la grandeur de ces sites. De plus, cela fait un contraste énorme entre l’état du Chiapas, où nous avons vécu quelques jours en pleine nature coupés du monde. C’est pourquoi j’ai moins apprécié l’état du Yucatan, si je peux éviter les touristes et être en cohésion avec la nature je préfère ahah. Si vous êtes comme moi alors je vous recommande de vous lever tôt pour arriver dès l’ouverture sur les sites afin d’éviter les touristes. Ainsi vous profiterez du calme mais aussi de la fraicheur de l’endroit et vivrez encore plus l’instant face à ces grandeurs fantastiques.

Sur cette introduction et ces quelques conseils, je vous laisse avec les endroits à voir absolument si vous allez dans l’état de Campeche et du Yucatan.

CAMPECHE

Champoton : village de pêcheurs

Nous sommes passés dans cette ville pour seulement quelques heures car il pleuvait et nous souhaitions juste manger. Mais si vous y passez vous pouvez vous balader le long de la mer c’est très beau et apaisant. De plus, vous pourrez voir de nombreux oiseaux de très près et des pêcheurs en action. Champoton se trouve à seulement 5 minutes de Campeche en voiture, donc si Campeche est votre ville pour la nuit vous pouvez vous y arrêter rapidement avant.

1855eccb-1b3d-45bf-8c9c-7f8269111561-1

Campeche

Capitale de l’état vous vous devez d’y passer si vous allez dans cet état. C’est une petite ville colorée par sa multitude de maisons et immeubles colorés. La place centrale communément appelée « zocalo » par les mexicains est très sympathique, celle-ci est bordée par une magnifique bibliothèque et une église. Vous pourrez aussi aller dans la partie fortifiée de la ville où vous comprendrez l’histoire de la ville ou encore dans l’immense marché de Campeche. Ce marché est incroyable il regorge de divers fruits et légumes mais aussi d’épices, boissons en tout genre. Une grande halle est réservée pour les poissonniers, vous y trouverez de tout allant du plus petit poisson au requin ou raie. Dans une autre halle, vous trouvez les viandes encore une fois en très grande quantité et diversité, bien que le poulet reste la viande principale consommée par les mexicains. (Attention avoir le coeur bien accroché si vous êtes amis des animaux ou encore que les fortes odeurs vous dérangent). Se balader en bord de mer est aussi très agréable. Vous pouvez notamment trouver des machines de sport en plein air sur les côtes ce qui peut être sympa si vous souhaitez vous entrainer ou juste rigoler (par notre part ce fut un beau moment de rigolade avec mon père sur ces machines). En bref selon moi Campeche est un bon endroit pour poser ces bagages durant un road trip pour alléger les heures de route et découvrir une autre partie du Mexique. Cependant, le séjour dans cette ville est de courte durée à mon sens car elle ne regorge pas d’activités.

Bekal

En déviant un peu de notre route principale, notre guide nous a conduit à Bekal, ville du VRAI panama. Ici, ce chapeau tant connu est tressé et façonné dans les règles de l’art par les habitants. Nous avons pu assisté à la confection de ces fameux chapeaux allant du tressage au modelage. C’est impressionnant comme la technique est précise, allant de la taille et l’épaisseur de la tige de la feuille, l’humidité dans laquelle elle doit être manipulée jusqu’au modelage dans un moule bien spécial et chauffé à une température précise. De plus, les prix pratiqués dans cette ville sont très corrects (comptez de 50 à 250€ le panama selon sa qualité) quand vous savez le prix de certains panamas ailleurs.

Dans ce magasin et fabrique, nous avons pu rencontrer un petit chiot tellement mignon ! Je vous partage donc ce petit ange.

YUCATAN

Notre passage dans l’état de Campeche terminé, nous arrivions dans le Yucatan.

Uxmal

Notre première visite fut le temple d’Uxmal. Tout d’abord il faut savoir qu’Uxmal est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. L’endroit est extrêmement bien restauré : que ce soit la pyramide principale ou les autre bâtiments. Le mot « Uxmal » signifie « trois fois construites ». En effet, en observant attentivement la plus grande pyramide, vous apercevrez plusieurs styles d’architecture. Cette édifice a bien été construit en plusieurs fois.

En arrivant, vous tombez nez à nez avec le bâtiment le plus imposant du site : l’immense Pyramide du Devin. Impressionnante ! Cette pyramide est très différente de celles qu’on peut voir à Chichen Itza ou Ek Balam. En continuant la visite, on traverse le Quadrilatère des Nonnes. Une immense place entourée de 4 bâtiments. On a l’impression de se trouver au cœur d’une ville : une sorte de place centrale. Vous pouvez aussi durant votre visite tomber à la rencontre de petits animaux comme des iguanes qui sont les rois des lieux ou encore des araignées comme des mygales… attention ! Quelques mètres plus loin, on traverse un terrain de jeu de paume, puis nous apercevons une autre Grande Pyramide. Sur celle-ci, on peut y grimper. Alors allons-y ! De là-haut, vous avez une superbe vue sur l’ensemble du site et sur la forêt. La hauteur prise donne un tout autre angle de vue sur ce site exceptionnel. Enfin, la visite se termine en découvrant le Palais du Gouverneur et le siège en jaguar devant. Une immense battisse de 100 mètre de long ! Vous l’aurez compris à mes mots, ce site est fantastique et l’un de mes préférés de notre voyage au Mexique. Il est tellement différent et immense.

Je vous conseille d’y aller dès l’ouverture pour être vraiment seul pour admirer ce site. Mais tout de même si vous y allez plus tard, il est tout de même moins touristique que Chichen Itza. Prévoyez de 1h30 à 2h de visite, en prenant votre temps. Si comme nous vous partez de Campeche comptez environ 2h30 de route. Sinon si vous le souhaitez des hôtels sont situés juste à côté du site mais sont bien évidemment chers. Enfin, pour rentrer sur le site comptez un peu plus de 200 pesos/personne (soit un peu plus de 9€).

Cimetière

Une fois sortie de ce site splendide, nous sommes allés à quelques kilomètres dans un cimetière mexicain. Drôle d’idée me direz vous car chez nous, les cimetières ne représentent pas vraiment la joie. Nous n’y allons donc pas trop, si ce n’est nous les évitons. Mais au Mexique c’est une toute autre culture. Il faut savoir que les mexicains n’ont pas du tout la même vision de la mort. Ils ne s’habillent pas en noir, ne pleurent pas, etc… Eux ils célèbrent les morts, pour eux la mort est le cours normal de la vie et ils s’y sont préparés. Ils ont profité de chaque instant qu’ils ont vécu avec la personne qui vient de partir lorsqu’elle était vivante et ils savent qu’elle aura une belle vie après. Ils dégustent son plat préféré avant d’aller à son enterrement, s’habillent de manière colorées (personne ne porte de noir) et créent une sépulture comme ils la souhaitent et celle-là toujours avec couleur et joie.

Nous voulions aller dans un cimetière pour voir cette tradition et à aucun moment nous ne nous sommes sentis gênés d’être là tant cet espace respire la joie par ces couleurs. Leur vision m’a séduite réellement.

Hacienda Uxmal

A côté d’Uxmal se trouve aussi une hacienda magnifique. Instant histoire : Une hacienda est une exploitation agricole de grande dimension, entourant des locaux d’habitation avec généralement un grand intérêt architectural. Originaire d’Espagne et plus particulièrement d’Andalousie, elle a été importée par les Espagnols en Amérique latine, durant leur colonisation.

Vous y trouverez un restaurant délicieux entouré de végétation et animaux en tout genre. Vous pouvez vous y balader librement et voir les différents endroits qui la compose. Vous y trouverez un amphithéâtre exceptionnel à deux pas du restaurant.

Cenote

Le cenote est un des éléments caractéristiques de la péninsule du Yucatán. Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parler de ces endroits insolites et à n’absolument pas manquer au Mexique alors une petite explication rapide s’impose. Les cenotes sont une formation géologique en façon de puits naturel ou de grotte. Ils sont remplis d’eau douce et parfois d’une couche inférieure d’eau de mer. Il y a une immense diversité de formes : certains cenotes béent vers la surface et laissent voir le ciel, d’autres sont souterrains, etc La péninsule du Yucatan tout entière compterait pas moins de 10 000 cenotes, dont seul le quart serait connu et étudié. Enfin, ces lieux étaient utilisés pour les rituels mayas mais sont dorénavant plus fréquemment un lieu de détente familial ou touristique.

Pour pouvoir accéder et se baigner dans les cenotes, comptez entre 30 et 100 pesos/personne. Les cenotes sont payants car en général ils sont aménagés avec coin toilettes, vestiaires, location gilets de sauvetage. Et puis il faut aussi entretenir l’accès. (Conseil : avoir des petites coupures pour payer l’entrée, c’est rare qu’on puisse vous rendre la monnaie.)

L’accès au cenote varie selon sa forme expliquée plus haut et évidemment son emplacement.

  • Vous pourrez pour certains descendre des échelles ou des escaliers en bois.
  • Certains cenotes sont très accessibles comme en bord de route ou alors en pleins centre ville mais d’autres sont plus cachés dans les terres et difficiles d’accès.
  • Horaires d’ouverture: le plus souvent les cenotes sont ouverts entre 8/9h jusqu’à 17h.

Enfin, étant des espaces avec un écosystème unique, on bannit la crème solaire ou l’anti moustiques avant d’aller se baigner. De toute façon, vous êtes protégés des moustiques et du soleil puisque la plus part sont en partie fermées.

Personnellement, nous avons découvert 4 cenotes durant notre voyage, deux totalement ouverts, un en partie fermé et un totalement fermé. Ici je vous parle des cenotes X-Batún et Dzombakal (San Antonio de Mulix). L’un à ciel ouvert : le Cenote Xbatun. Et l’autre, dans une grotte (partiellement fermé) : le Cenote Dzonbacal.

Le cenote Xbatun n’est pas très grand, à ciel ouvert et très peu profond. Les racines des arbres tombent dans l’eau, ainsi qu’une végétation exotique : l’endroit est superbe ! Des petits poissons vivent dans ce cenote, vous nagerez en cohésion avec eux ahah. Lorsque nous y sommes allés, il y avait peu de monde. Nous avons pu profiter des lieux pleinement.

Ensuite, le Cenote Dzonbacal est à peine 2 minutes de voiture de l’autre cenote. Il est complètement différent du Cenote Xbatun. Il se trouve dans une grotte et est beaucoup plus petit. L’endroit est très frais. Ce cenote est également peu profond et l’eau d’un superbe turquoise accompagné de ces petits poissons.

Merida

Suite à ces nombreuses activités nous sommes allés dormir à Mérida. Nous n’avons pas beaucoup découvert Mérida mais vous pouvez aller dans le palais du gouverneur, vous balader sur le « zocalo » et aller voir l’église de la place. Mais aussi sur certaines places de la ville des spectacles sont réalisés certains soirs ou encore aller dans les rues qui sont pour la plupart très commerçantes notamment le soir de petits marchands installent leurs stands.

Sur ces nombreuses photos et mots, je vous laisse sur la partie 1 de nos aventures dans la péninsule du Yucatan. J’espère que cela vous a plu et pourra vous aider si vous avez pour projet d’aller au Mexique. N’hésitez pas si vous avez des questions ou même des remarques si vous y êtes déjà allés à me le dire en commentaires, je me ferais un plaisir de vous répondre et qu’on discute ensemble.

Stay tuned pour la partie 2 elle arrive bientôt…

XX

Flora.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s