Road-trip au Mexique : Eté 2018 – Partie 2 | Chiapas 1/2

Hello tout le monde,

On se retrouve comme promis pour la deuxième partie de mon voyage au Mexique. Je vous parle aujourd’hui de l’état du Chiapas.

Il faut savoir que c’est l’un des états les plus pauvres du Mexique il est donc peu touristique et un guide est le bienvenue si vous voulez le découvrir au mieux. De plus, les routes là-bas sont très mauvaises (nombreux trous, virages et autres) mais c’est une volonté des mexicains, ils ne referont pas les routes pour garder l’authenticité de cet endroit et ne pas rendre cela trop touristique. C’est d’ailleurs pour cela que c’est mon état préféré au Mexique, ma partie favorite de notre voyage. Dans cet état tout est splendide, la nature avec la faune et la flore est incroyable, le calme de ces endroits apaise et ressource. Chaque jour nous avons pu découvrir des monuments, des endroits retirés, des animaux tous plus incroyables les uns que les autres, des personnes superbes. Nous avons eu la chance d’assister aux traditions des indiens restants et vivants encore au Mexique (il reste peu de peuples indiens au Mexique mais la plupart sont concentrés dans le Chiapas) et bien d’autres activités que je vais vous raconter dans cet article. Avant de commencer mon récit, je vous conseille donc d’aller au Chiapas durant votre passage au Mexique afin de découvrir ce pays en profondeur et vous émerveiller.

Sur cette introduction, je vous laisse avec les endroits à voir absolument si vous allez au Chiapas.

Canyon del Sumidero :

Si vous atterrissez à Tuxla Guttierez, vous pouvez commencer par une escale au Canyon del Sumidero. Il est recommandé de faire cette excursion en lancha (petites vedettes) sur le Rio Chiapa, avec un guide (dommage par contre ils ne parlent qu’espagnol). On admire des falaises qui peuvent culminer jusqu’à 1000m. Sur ces falaises des cascades ont façonné d’étranges formations rocheuses et végétales comme des sapins pétrifiés ou encore des formations calcaires comme l’Arbol de Navidad. Le canyon est habité de crocodiles, de pélicans, de cormorans, de singe araignée ou encore de faucons et hérons. Seule grosse déception, la pollution énorme dans cet endroit magistral, de nombreux détritus flottent et le bateau doit se frayer des passages au milieu de ces déchets… Mais je vous conseille tout de même d’aller découvrir cet endroit qui est coupé du monde, le temps d’une balade de 2h en bateau. Prévoyez des chapeaux et de l’eau car il fait bien chaud et si possible faite le le matin pour voir encore plus d’animaux. Comptez environ 180 pesos par personne pour l’excursion en bateau.

San Cristobal de Las Casas :

Ville indienne par excellence du Chiapas, elle est un passage obligatoire dans cet état. C’est une ville magnifique, colorée, pleine de vie par son immense marché et ces personnes toujours présentes toute la journée dans les rues.

Cependant, étant dans l’un des états les plus pauvres du Mexique, San Cristobal est une ville assez pauvre, ne soyez donc pas surpris des hommes, femmes et même enfants qui vous abordent très souvent pour vous vendre des habits, des bracelets ou autres qu’ils font eux-mêmes. Mais cette ville colorée est très agréable pour se balader, aller voir cet immense marché, monter en haut de l’église de la ville. De plus, cette ville est un bon point d’escale pour quelques nuits pour aller découvrir les alentours en voiture (Chamula, cascades Del Chiflon, Lac de Montebello par exemple).

Chamula :

Justement, lors de notre séjour à San Cristobal de Las Casas, nous sommes allés au village de Chamula à 10 minutes en voiture. Village indien par excellence, vous devrez y passer pour aller voir l’église de la ville, tant son extérieur que son intérieur sont impressionnants ! Déjà ébahis par l’extérieur, nous entendions les récits de notre guide à propos des traditions indiennes qu’ils pratiquent encore dans cette église et voulions y rentrer pour les découvrir. Comptez un cinquantaine de pesos par personne pour y rentrer. Une fois à l’intérieur nous étions subjugués, abasourdis et surpris par la réalité des propos de notre guide. Les traditions catholiques et chamanistes continuent d’être perpétuées. Au sol de l’église du foin sec est étalé, les indiens viennent avec des cierges par dizaines qu’ils placent par terre et allument, une bouteille de coca et une petite flasque d’alcool devant eux et les prières peuvent commencer. Certains viennent avec une poule qu’ils sacrifient durant ce rituel. Ils viendront chaque jour en famille pour environ 1h de prière. Nous avons eu la chance de rentrer et vivre ce rituel impressionnant. Les photos sont évidemment interdites à l’intérieur pour le respect de leurs prières. Je dois avouer m’être sentie un peu gênée lorsque j’étais à l’intérieur, comme si je n’avais pas ma place et que je dérangeais leurs rites. Cependant, si c’était à refaire je referais la même chose car c’était une expérience incroyable, je n’en reviens toujours pas. Les mexicains mais surtout les indiens sont bel et bien très attachés à leurs traditions.

edaa9547-5be1-4553-b687-f5577ba575b7-2
La fameuse église fantastique

Au-delà de cette église fantastique, vous pourrez vous balader dans le marché de Chamula pour y trouver de nombreux objets. Suite à Chamula nous sommes partis dans un village voisin pour aller chez l’habitant et voir comment ils réalisent leurs tissus et les galettes de maïs. Nous avons pu déguster un tacos avec une galette de maïs tout juste préparée.

Lac de Montebello : 

Nous sommes partis tôt pour nous rendre le matin au lac de Montebello en voiture avec notre guide-chauffeur. Comptez 27 pesos pour entrer dans le Parque Nacional Lagunas de Montebello, puis entre 20 et 30 pesos pour accéder à chaque lacs.

Nous avons commencé par un point de vue sur le « Cinco lagos ». Ce lac est magnifique et le matin sans touriste avec juste le bruit de la nature c’était extraordinaire. Nous aurions pu rester ici des heures à l’admirer. On aperçoit quelques nuances de violet, bleu et vert dans la couleur de l’eau, ce qui est dû à la composition chimique du sol, à la végétation, et à la profondeur de l’eau.

On remonte dans la voiture et quelques kilomètres plus loin, on s’arrête de nouveau pour découvrir le lac Pojoj. Cette fois ci on s’éloigne un peu de la route et on entre dans un parking. L’entrée au lac est payante. Lorsque l’on arrive sur le parking, c’est le marché. Des femmes dans des cabanes dressées les unes à la suite des autres, tout le long du chemin sont déjà là. On se fait alpaguer par les vendeurs de snacks et de café. On passe donc pour aller jusqu’au lac. Ici, la seule activité que nous propose notre guide, c’est un tour en radeau sur le lac pour 100 pesos/personne. Après quelques hésitations, on saute sur l’occasion, le lac est trop beau, les radeaux quelques peu précaires mais l’aventure nous tente. On se lance alors pour cette allée/retour en bateau. Arrivés sur l’île, notre « chauffeur de radeau » nous montre différentes sortes de fleurs et nous explique que de grands films ont été tournés ici. Après ces quelques explications, on reprend le bateau. Cette excursion chère pour ce que c’est nous aura valu de nombreux fous-rires ! Puis nous reprenions la voiture direction les cascades Del Chiflon.

Cascades del Chiflon :

La route fût un peu longue pour arriver jusqu’à la fameuse cascade El Chiflón (environ 2h de route au départ du lac de Montebello) mais le jeu en valait la chandelle. Comptez 30 pesos par personne pour rentrer sur le site. C’est aux alentours de 12h30 que notre guide-chauffeur nous dépose au départ du sentier menant à la cascade, et nous donne rendez-vous à 16h au même endroit. Il faut savoir en effet qu’il n’y a pas une mais cinq cascades sur ce site, à savoir de bas en haut : Cascada Suspiro, Cascada Ala de Angel, Cascada Velo de Novia (cascade de 70m avec un mirador et qui est, sans doute, la plus impressionnante de toutes), Cascada Arcoiris et la Cascada Quinceañera. La balade est donc longue et sportive car il y a de nombreuses marches, ça mooonte ! Mais ça vaut vraiment le coup.

A l’entrée, dans des cabanes, des femmes vendent du sucre de canne pure ou dans des jus. On entame alors notre marche le long du rio. L’eau est d’un bleu turquoise éclatant, c’est splendide ! L’eau est tellement envoutante et les jolies recoins regorges qu’on a envie de prendre 5000 photos en ayant à peine fait 100 mètres. Il n’y a pas trop de monde ce qui rend la balade agréable.

Après une dizaine de minutes de marche, on arrive à la première cascade : Cascada Suspiro (Cascade du Soupir). Magnifique, ça donne envie de se baigner, mais on va continuer pour voir si on ne trouve pas un endroit meilleur par la suite pour la baignade. Durant notre marche, on croise une première tyrolienne qui passe au dessus du Rio (50 pesos par personne), on ne la fera pas pour autant. On poursuit notre marche quelques minutes, on voit la Cascade Aile d’Ange magnifique aussi. Continuant de gravir les marches, nous arrivons alors la fameuse : Cascada Velo de Novia (Voile de Mariée). Des chutes d’eau qui tombent du haut de la falaise, d’une hauteur de 70m, c’est impressionnant et magnifique. Un petit mirador se trouve quasiment en dessous, nous y allons pour profiter de la grandeur de cette cascade et se prendre une petite brume ahah.  On prend de nombreuses photos. Juste à côté une autre tyrolienne (100 pesos) est là pour vous faire rejoindre l’autre rive et passer au-dessus du Rio. C’était tentant mais nous ne l’avons pas faite car nous voulions nous baigner. Nous sommes donc redescendus au niveau de la Cascade d’aile d’Ange et nous sommes baignés ici dans cette eau turquoise très froide mais qui vaut tellement le coup !

Sur ces nombreuses photos et mots, je vous laisse sur la partie 1 de nos aventures dans le Chiapas. J’espère que cela vous a plu et pourra vous aider si vous avez pour projet d’aller au Mexique. N’hésitez pas si vous avez des questions sur cet état splendide ou même des remarques si vous y êtes déjà allés à me le dire en commentaires, je me ferais un plaisir de vous répondre et qu’on discute ensemble.

Stay tuned pour la partie 2 elle arrive bientôt…

XX

Flora.

 

3 réflexions au sujet de « Road-trip au Mexique : Eté 2018 – Partie 2 | Chiapas 1/2 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s