Road trip entre copines Croatie/Monténégro – Eté 2017 | Partie 1

Hello tout le monde,

On se retrouve aujourd’hui pour un article voyage. J’ai voulu vous en faire un article car c’est un voyage que j’ai adoré et totalement organisé avec mes copines. J’ai donc pleins de conseils à vous donner parce que bon même si ça a été un voyage de dingue, il n’a pas été sans complications et rebondissements ahah.

De plus, la Croatie est une destination très prisée l’été tandis que le Monténégro un pays moins connu mais qui tend à se développer touristiquement. J’espère pouvoir vous faire découvrir et voyager dans ces deux destinations grâce à cet article.

Pour vous présenter globalement le voyage, nous sommes parties 12 jours (du 6 Août au 17 Août 2017) avec nos sacs à dos. Nous sommes parties de l’aéroport Charles de Gaulle arrivée Split (Croatie) pour l’allée et Podgorica (Monténégro) – Charles de Gaulle pour le retour. Au total, nous avons logé dans 6 villes différentes.

1ère étape : Split – Croatie

Jour 1 – 6 Août : Arrivée à Split. Nous avons pris un bus pour aller dans le centre de Split rejoindre notre hôtel (environ 1h de trajet) depuis l’aéroport. Cet hôtel n’était pas du tout dans nos prévisions puisque c’était 4 étoiles et donc hors budget mais si vous saviez ce qui nous est arrivé ! On avait réservé un Airbnb mais l’hôte n’a jamais répondu et donc nous trouvions ça bizarre. J’ai donc appelé Airbnb et nous essayions de trouver une solution alors que nous étions en pleine escale, c’est pour vous dire la galère. Seulement, plus aucun Airbnb dans nos prix sur Split et donc on nous propose de nous dédommager de 20€ par personne (pas rembourser entièrement du Airbnb annulé par contre bien sur ça aurait été trop beau !) et de nous trouver une chambre d’hôtel dispo mais nous nous sommes compris sur le prix et étions donc hors budget (34€/personne la nuit alors que notre budget était entre 10-15€ la nuit puisque les auberges de jeunesse sont très peu chères là-bas). Enfin, après tant de péripéties, nous étions contentes d’arriver dans notre hôtel qui était super et petit déjeuner compris ;).

Jour 2 – 7 Août : Nous avons visité la vieille ville très tôt pour ne pas avoir chaud et pouvoir monter en haut du palais Dioclétien et oui il y a beaucoup beaucoup de marches, ça se mérite la vue en haut du palais mais ça vaut tellement le coup c’est magniiiiifique (comme vous pouvez le voir dans les photos). Ensuite nous nous sommes baladées sur le port et dans les petites rues de Split c’est vraiment très joli et il mérite d’aller se perdre dans ces rues. Puis nous sommes allées à la plage enfin plage en béton de Split. Enfin retour dans le Nord de Split pour retrouver notre appartement Airbnb un peu dans les quartiers pauvres de Split et un appart censé être pour 5 qui est finalement pour 4. Mais bon vu les galères rencontrées la veille, on avait un toit on n’allait pas se plaindre et puis on avait un petit balcon très sympathique. (je ne vous mets pas le lien du Airbnb parce que je ne pense pas qu’ils puissent intéresser grand monde ahah)

img_3786
Vieille ville – Split (Croatie)
img_3784
Vue du palais Dioclétien – Split (Croatie)
img_3787
Split (Croatie)
img_4185
Port de Split (Croatie)
img_4496
Sur le port de Split (Croatie)

 

eb2b3308-88ca-4ef2-aea8-4d38151efbe7
Vue du palais Dioclétien – Split (Croatie)

Jour 3 – 8 Août : Toujours à Split et je vais maintenant vous en dire un peu plus sur l’objectif de notre road trip. Nous étions donc 5 filles parties avec nos sacs à dos de randos, chaussures de rando au pied, une paire de tong dans le sac et quelques habits. Pas les vacances basiques pour des filles ahah mais c’est ce qu’on voulait partir à l’aventure en réservant nos logements le jour pour le lendemain, trouver les stations de bus et les horaires au jour le jour (on avait tout de même bien fait notre itinéraire en amont et vérifier les liaisons entre les différentes villes hein ;)). Enfin voila l’Aventure avec un grand A. Du coup, 3ème jour à Split, un immense parc nous attend pour une longue et magnifique rando, départ 9h30 de notre appart, marche pendant 3h-3h30 pour arriver en haut du point de vue du parc de Marjan. Puis nous sommes redescendues de l’autre côté de la colline du parc pour trouver une crique au calme, l’eau turquoise (comme vous pouvez le voir) et ainsi déguster nos sandwichs de compétitions (ah oui je ne vous parlerai pas bonnes adresses food dans cet article car nous voulions minimiser le budget au maximum donc on a pas trop profité niveau resto ahah) et se baigner, bronzer… Le repos bien mérité !

Il y a la possibilité aussi si vous voulez de faire le tour du parc et donc ne pas monter, c’est plus court et moins éprouvant, et vous arriverez aussi à de jolies petites criques. Je vous recommande vraiment d’aller voir ce parc et surtout de l’autre côté où nous étions car peu de personnes s’y aventurent et c’est magnifique, calme et vraiment hors du temps.

Nous sommes ensuite reparties et sommes rentrées à notre appart. Nous ne faisions pas vraiment de sorties le soir en raison de la fatigue des longuuuues marches que nous faisions toutes les journées. Donc c’était plutôt soirée entre nous, jeux de sociétés et bavardages ahah

img_5121
Crique du parc de Marjan – Split (Croatie)

img_5329
Crique du parc de Marjan – Split (Croatie)

img_3783
Crique du parc de Marjan – Split (Croatie)

Jour 4 – 9 Août : Nous avions réservé la veille dans une petite agence sur le port de Split, un bus pour aller voir les chutes de Krka (24€/pers environ). Le matin nous nous sommes donc rendues à la station de bus et nous sommes parties pour 1h30 de bus. Arrivées à Krka de nombreux bus étaient là, nous descendions donc chacun notre tour et allions faire la queue pour avoir nos entrées du parc (je n’ai plus les tarifs en tête mais il y a des réductions étudiants et il me semble que c’était 20/25€/pers). Une fois nos entrées achetées, nous avons du reprendre un bus qui nous emmenait à l’entrée du parc (environ 30 minutes de bus car c’était des chemins de montagne et les bus se croisaient). Puis une fois arrivées, nous pouvions nous balader comme nous voulions dans le parc. Je vous recommande d’y aller le matin car sinon il fait très chaud et humide avec les cascades. De plus, le parc est très très touristique ce qui dénature un peu le lieu et j’ai trouvé ça dommage mais bon c’était vraiment merveilleux alors je vous recommande de le faire. Nous avions mangé là-bas (sandwich agggggain ahah) et nous nous sommes baignés au pied des chutes d’eau ! Un rêve !

Le retour a cependant été plus compliqué car nous avons du attendre au moins 1h un bus qui nous ramenait à l’accueil car de nombreuses personnes voulaient retourner à leurs bus aussi à ce même moment. Oui car notre bus réservé comprenait l’aller-retour avec des horaires précis. Nous avons eu un bus qui nous a déposé à l’accueil et une fois à l’accueil nous avons couru vers notre bus que nous avons eu de justesse. Arrivées à Split c’est encore un retour à la marche jusqu’à notre appart dans le nord de Split et une petite soirée posée et à planifier notre lendemain et notre départ de Split pour Biokovo.

img_3878
Krka (Croatie)

img_3877
Krka (Croatie)
30fd4b54-0d78-4d17-a8df-74b5c6800e52
Krka – Croatie

2ème étape : Biokovo – Croatie

Jour 5 – 10 Août : Nous sommes parties très tôt, nos sacs sur le dos pour rejoindre la station de bus et prendre un bus direction Biokovo, ville peu connue de Croatie mais où se trouve une randonnée exceptionnelle. Le trajet a été rapide entre les deux villes (7h30-9h) mais une fois arrivées à Biokovo, nous n’avions pas de carte et avons du chercher pendant un looong moment un office du tourisme pour se repérer. Une fois trouvé nous savions où était le départ de notre rando et sommes donc parties à 3 dans cette direction avec nos petits sacs à dos (nous avions laissé nos gros sacs à dos pour 7€/pers/journée en consigne à la station de bus), nos sandwichs, nos bouteilles d’eau… et nous ! C’était parti, nous gravissions le mont Vosac de Biokovo en plein soleil sous 40 degré ! Et l’épreuve la plus rude que je n’ai jamais vécu débutait (pourtant de nature sportive) ! Nous souffrions de la chaleur, du soleil qui tapait bien que nous étions équipées de casquettes, lunettes de soleil et crème solaire (nous faisions des pauses très régulièrement pour en remettre, c’est très important pour ne pas bruler sa peau et entamer son capital soleil !) mais surtout du MANQUE CRUEL D’EAU ! Aussi insensé que cela puisse être, nous étions parties à 3 avec seulement 1L d’eau chacune ! Sous cette chaleur, en plein soleil, et plein effort vous imaginez que ce n’était absolument pas suffisant ! Cela faisait déjà 2 bonnes heures que nous montions et étions presque à la fin de nos bouteilles. Un miracle est survenu, alors que nous nous croyions seules, deux garçons croisent notre chemin, ils descendaient et étaient encore très chargés en eau. Nous voulions juste demander combien de temps il restait pour arriver en haut et si cela valait le coût. Puis nous avons dérivé sur le sujet de l’eau et de la meilleure des façons ils nous ont tendu 2 de leurs bouteilles d’1,5L chacune pour finir notre périple. UN MIRAAACLE ! Comme quoi la chance nous sourit parfois. Nous sommes donc reparties pour 2h de marche éprouvantes (tellement éprouvante que des pleurs de fatigue me sont montées à un moment) et arrivions en haut de la montagne (14h), la vue était effectivement splendide, nous étions tellement fières de nous et siiii fatiguées mais nous l’avions fait ! En haut, nous avons mangé nos sandwichs et sommes rapidement reparties car la chaleur était encore bien présente, nous ne savions pas combien de temps nous mettrions à redescendre et il nous fallait encore de l’eau ! La redescente fut rapide (2h30) mais pas pour autant moins rude puisque les chemins étaient remplis de cailloux, rochers. Arrivées quasiment à notre point de départ, nous avons couru pour rejoindre une fontaine d’eau, devant laquelle nous étions passées à l’aller. C’était le GRAAAAL ! Un bonheur de boire, s’asperger et réellement revivre grâce à l’eau !

Une fois l’épisode de la fontaine terminé, nous sommes reparties à la station de bus rejoindre nos deux autres amies et nos sacs et prendre un bus en direction de Dubrovnik notre nouvelle ville étape (départ 19h).

img_4188
Arrivée en haut du mont Vosac- Biokovo (Croatie)

3ème étape : Dubrovnik – Croatie

Nous sommes donc arrivées à Dubrovnik à 21h. Nous nous sommes dirigées à l’adresse de notre logement. Et là nous tombions nez à nez à une agence de voyage et non notre airbnb. Dans l’incompréhension, nous vérifions l’adresse de l’appartement et nous nous rendions compte que l’appartement n’était pas à Dubrovnik mais en Bosnie-Herzégovine à 21km de Dubrovnik (une très petite partie de la Bosnie coupe les frontières entre la Croatie et le Monténégro) ! Paniquées, nous appelons notre loueur (qui parle très très mal anglais), il ne peut pas nous rembourser comme il passe par une agence et ne peut nous aider à trouver un autre logement ! L’HORREUR ! LA PANIQUE ! On se dit donc qu’on va retourner à la gare de bus pour trouver une solution et se renseigner ! Et la sur le chemin, une de mes amies me dit que je n’ai plus qu’une chaussure de rando accrochée à mon sac ! (Rappelez vous que ma seule autre paire de chaussure, si on peut appeler ça des chaussures sont des tongs !) Tellement fatiguée par la rando de la journée et de la nouvelle pour l’appartement qu’il vient de se passer, je rigole et pleure en même temps avec mon amie.

Sur le chemin, on croise plusieurs panneaux écrits « Sobe » qui veut dire « Chambre » en croate. En Croatie vous pouvez louer des chambres à la nuit un peu partout. On s’arrête donc dans de nombreuses dans l’espoir qu’il reste de la place. Une dame nous dit qu’on peut dormir dans le salon de l’appartement collectif sur les canapés si on veut mais cela vers 4-5h du matin (après une journée pareille comment dire qu’on avait qu’une envie c’était de dormir !). Mais à ce moment là, un croate parlant très bien anglais veut nous aider et nous emmène avec lui chercher une chambre et cela pendant 1h. Il nous trouve une « Sobe » pour 3 juste en face de la gare de bus, je me dis donc que je vais retourner à la gare pour voir si ma chaussure ne serait pas là-bas sans grand espoir… Et là que vois-je sur le muret ? MA CHAUSSURE de rando, je suis sauvée !! Passée cette joie, nous payons donc 20€/pers pour une chambre assez douteuse mais qui fera l’affaire pour ce soir. Mes deux autres amies sont allées dormir dans le salon de l’appartement dont je vous ai parlé précédemment, premier jour où nous étions séparées. Le lendemain matin, on se lève tôt, on veut sortir de notre chambre et là on se rend compte que la terrasse qui permettait de descendre de notre chambre était fermée à clé ! Une grand-mère Croate qui ne parle pas un mot d’anglais sort de la porte à côté de notre chambre et commence à nous dire des choses en Croate en nous regardant mal comme si elle ne savait pas que des personnes dormaient dans cette chambre. Paniquées nous essayions de lui expliquer en anglais et de se rapprocher de la porte pour sortir. Finalement, elle nous ouvre et nous retrouvons nos amies dans leur appartement.

Jour 6 – 11 Août : Suite à ce matin mouvementé, nous visitions la ville de Dubrovnik, nous avons vu le château de Games of Thrones, nous sommes allées sur les remparts encerclant la ville, les petites rues de Dubrovnik et le port. Pour finir, nous avons trouvé une petite crique et nous nous sommes baignées. Retour à l’appartement où nos deux amies avaient dormi car ce soir nous avions une chambre pour 5 dans cette « auberge de jeunesse » si on peut dire. L’endroit était hyper sympa, salles de bain, cuisine, salons et terrasse commune mais un vrai bonheur, un hamac et de quoi bien dormir, se laver et cuisiner. Ce soir là nous avons préparé nos visites du lendemain et vérifié notre prochaine réservation de logement.

89f9a413-2d32-4dda-90b0-56e6cca139b6
Château de Games of Thrones – Dubrovnik (Croatie)
img_4187
Remparts de Dubrovnik (Croatie)

Jour 7 – 12 Août : Réveil dans notre auberge de jeunesse très sympathique et départ pour visiter les périphéries de Dubrovnik, les bords de côtes et pour aller à la plage. Journée repos et chill après les grosses journées précédentes ! Le soir nous partions de Dubrovnik direction Kotor au Monténégro, le trajet de bus a duré plus de 5h, avec deux arrêts aux douanes (Croatie – Bosnie puis Bosnie – Monténégro) pour montrer les pièces d’identité et nous arrivions vers 23h à Kotor. Nous avons pris un taxi pour 3€ à la station de bus qui nous a déposé devant notre auberge de jeunesse où nous avions réservé deux chambres. Une chambre était pas mal tandis que l’autre très lugubre et vétuste mais bon pour le prix ça fera l’affaire vu le peu de temps qu’on passe dans nos appartements.

img_4186
Plage autour de Dubrovnik (Croatie)

Si vous avez des questions sur mon voyage et la Croatie, n’hésitez pas en commentaires il se peut que j’ai oublié des éléments, je me ferais un plaisir d’y répondre. On se retrouve dans un nouvel article pour la deuxième partie du voyage, le Monténégro ! Stay tuned !

XX

Flora.

2 réflexions au sujet de « Road trip entre copines Croatie/Monténégro – Eté 2017 | Partie 1 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s